Créé en 1978, Reggae Geel est un des plus anciens festivals reggae d’Europe.  A l’origine, quelques amis se sont motivés pour mettre sur pied une fête reggae en plein air dans leur ville.  Un événement qui n’était pas encore très conséquent.  On y trouvait juste des DJ’s et une pompe à bière.  Né sur un coup de tête, le concept a vite connu le succès.

Trois ans après sa création, l’organisation a décidé d’embrayer la vitesse supérieure et le premier concert live de l’histoire de festival a été joué en 1981.  L’ambiance était absolument unique et de plus en plus de festivaliers voulaient en être.  Le public a grandi d’année en année.  L’accent a de plus en plus été mis sur les concerts et après un certain temps, les organisateurs ont même fait venir des artistes directement de Kingston pour leur festival.  Le presse a été étonnée de voir ce qui se passait tous les ans à Geel et en a parlé.  En 5 ans, le nombre de visiteurs a été multiplié par 14 !   Depuis 1990, la programmation a été élargie pour accueillir un line-up de groupe nationaux et internationaux.

En 1993, nous avons offert un petit extra à notre public.  Nous avons présenté un programme double, avec de plus nombreux artistes répartis sur deux scènes, et avec notamment une grosse tête d’affiche internationale sur la Mainstage.  Le deuxième scène a pour sa part été consacrée à la présentation d’improvisations théâtrales, de  nouveaux DJ’s et de poésie.  Nous voulions présenter un large éventail des talents de la Jamaïque dans les « Belse Bossen ».

Bounce dancehall

En 1995, nous avons lancé le Bounce Dancehall, qui est entretemps devenu le vaisseau amiral du dancehall en Belgique.  D’année en année, nous y avons vu défiler les sound systems les plus aguerris de Belgique et de l’étranger. Le public a réagi avec enthousiasme à cette nouvelle initiative.  L’enthousiasme était tel qu’en 1996, un jour n’a plus suffit à notre festival et nous avons décidé de le prolonger d’un jour, couvrant donc un weekend.  Le vendredi serait dédié au Dancehall et le samedi, la Mainstage proposerait les meilleurs artistes reggae en live.

Reggae Geel, c’est un weekend entier accaparé par l’amour de la musique.  Grâce à des activités satellitaires comme des projections de films jamaïcains, du cirque, de l’art, de la poésie et notre Reggae Market, chacun y trouve  largement de quoi s’occuper.  Les réactions n’ont cessé d’être positives.  Chaque premier weekend d’août, des milliers de festivaliers débarquaient à Geel. 

En 2005, nous avons décidé de créer un espace musical supplémentaire, spécialement consacré à la musique Dub : le 18’’ Corner.  Nous avons trouvé l’endroit idéal dans le bois, au milieu des arbres.  Jusqu’à présent, cette scène envoie des vibrations jusqu’à Geel.

Reggae Geel soutient les jeunes talents

Reggae Geel essaie toujours de promouvoir les jeunes talents.  C’est pour cette raison que depuis 2007 nous organisons le concours Catch-A-Mic.  Des jeunes loups aux dents longues, les MC’s reggae et dancehall, s’affrontent donc chaque année pour le titre, à coup de beats et de textes sous le Bounce Dancehall.  Un succès énorme.

Tout comme le lancement en 2008 du Skaville Circus.  C’est la petite sœur des autres scènes, qui était ouverte le samedi.  On y proposait strictement du ska et du rocksteady.  Et il faut bien dire que le Skaville Circus a conquis sa place dans le festival.  C’est également l’endroit idéal pour la récitation de poèmes et pour des interviews.  Encore très jeune mais très apprécié, le Skaville Circus ouvrira déjà ses portes dès le vendredi pour l’édition 2012.  Ce qui en fait donc une scène à part entière du festival. 

L’avenir

Pour l’avenir, Reggae Geel veut continuer à investir et à expérimenter.  Avec le Benelux  Reggae Contest, l’accent est toujours mis sur la promotion des jeunes talents.  Nous n’allons pas rester les bras croisés dans les années à venir.  Nous nous efforcerons toujours d’amener le meilleur de la Jamaïque à Geel !

Good Vibes, Love And Harmony. Come Catch A Vibe, at Reggae Geel!